J’ai l’intime conviction que l’immersion est la meilleure façon de comprendre un pays. C’est pour cela que je mise autant sur l’échange culturel sous toutes ses formes, la danse arrivant en tête de liste. J’adore les spectacles mais j’apprécie encore plus de pouvoir m’initier à cet art.

Des danses qui reflètent le quotidien

Les danses orientales sont nées de multiples inspirations. Mélange d’influences culturelles d’ailleurs et de croyances traditionnelles, elles traduisent des pensées et des émotions. Lorsque plusieurs personnes sont amenées à danser ensemble, l’individualité s’efface pour laisser place à la cohésion. Tout le monde bouge au même rythme, les expressions des visages sont les mêmes ou à défaut, sont complémentaires pour raconter quelque chose d’intense.

Les groupes les plus réputés sont régulièrement conviés aux mariages. Les chorégraphies s’enchaînent alors, mettant l’accent sur l’amour et ses innombrables facettes : désir, tendresse, passion enflammée, jalousie, reniement d’une partie de soi pour fusionner avec l’être aimé… La religion peut aussi se refléter dans les figures, notamment la communion avec une divinité suprême. Le karsilamas qui se danse face à face au rythme des zurnas et tambours est sans doute le style le plus réputé dans les réceptions de mariage.

Les danseurs se lancent parfois dans des improvisations pour démontrer à quel point ils maîtrisent leur art. Et là, vous restez bouche-bée. Toute cette dextérité, cette capacité à traduire la vie en mouvements, c’est d’une beauté presque irréelle.

Une soirée digne des Mille et une nuits

Si vous vous envolez vers Istanbul, ce n’est certainement uniquement pour apprendre la danse du ventre. Autant profiter de votre séjour pour apprécier la culture locale sous tous les angles et s’il y a une expérience à vivre absolument, c’est le diner local dans sa version la plus exotique.

Imaginez que vous êtes installé dans une grande salle richement décorée. Des plats exclusivement inspirés de la gastronomie locale vous sont servis dans des récipients raffinés. Une musique orientale est diffusée en douceur, histoire de bien vous mettre dans l’ambiance. Puis le volume monte et des danseuses apparaissent comme par magie, se mouvant sur un rythme tantôt langoureux, tantôt frénétique. Tout est volupté et délice durant 2 heures en moyenne.

Certaines soirées n’offrent pas seulement de beaux spectacles de danses. Les marionnettes turques sont parfois de la partie, pour le plus grand plaisir des invités.

Du sport de haut niveau

La danse orientale est bien trompeuse. Quand on observe les danseuses affichant leur plus beau sourire se contorsionner, on a l’impression qu’avec un peu de technique, tout le monde devrait s’en sortir sans aucune difficulté. En réalité, la danse orientale est un véritable sport. Folklorique à souhait, oui, mais également épuisante et complexe.

Halay, hora, damat, horon, bambouti… il n’y a pas une mais des milliers de danses qui se découvrent de village en village. Elles mettent votre souplesse, votre force et votre endurance à rude épreuve malgré les apparences. Dès les premières séances d’apprentissage, vous sentez que vos muscles se durcissent mais surtout, vous pouvez apprécier les bienfaits de l’activité physique intense et pourtant agréable. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas une discipline qui fera ressortir vos tablettes. Les mouvements apportent surtout de la tonicité et améliorent la souplesse.

Mais du coup, où s’initier aux danses orientales ? Justement, il n’y a pas de meilleure adresse que d’autres. Vous pouvez aussi bien faire vos premiers pas dans la rue en honorant l’invitation des turcs ou vous inscrire à des stages. Des cours sont notamment proposés au Centre Culturel de HodjaPasha mais vous pouvez aussi vous renseigner à la réception de l’hôtel ou auprès des professionnels qui vous ont ravi par leur spectacle.

Vous commencerez évidemment par les bases et croyez-moi, leur maîtrise peut demander un certain temps. Mais une fois que vous aurez trouvé la bonne technique, vous pourrez rapidement progresser.

Il n’y a pas mieux qu’Istanbul pour s’initier aux multiples variantes de la danse orientale et prendre plaisir à se mouvoir dans un mélange de délicatesse et de puissance. Votre corps vous transportera dans un univers à part, un monde de douceur et de grâce. En salle ou dans la rue, les endroits pour vous exercer ne manquent pas.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.