Lorsque l’annonce du premier confinement est tombée, j’ai été submergé par une foule d’émotions intenses et parfois contradictoires. Un peu comme tout le monde j’imagine. Si cette décision était inévitable, elle impliquait de gros sacrifices pour chacun et chacune d’entre nous. Pour ma part, vivant et vibrant pour la danse à chaque seconde de ma vie, ce fut une source d’inquiétude et d’angoisse. Fort heureusement, cette sensation ne fut que passagère car après tout, me suis-je dit, la danse peut se pratiquer partout et grâce à notre société ultra connectée, le partage pouvait toujours être d’actualité. C’est en suivant cette pensée que j’ai découvert un nouveau phénomène étrange : la Coffin Dance !

Qu’est-ce que la Coffin Dance ?

Le terme peut vous être inconnu mais pas le gif qui l’a rendu célèbre. Sur les réseaux sociaux, une courte vidéo montrant des danseurs de cercueil est rapidement devenue virale au début de notre premier confinement. Elle était souvent accompagnée de la phrase suivante : « restez chez vous, si vous ne voulez pas danser avec nous ». Sur ces quelques images, on découvre des porteurs de cercueil effectuant une étrange danse lors d’un enterrement. Ces danseurs de cercueil ont fait le tour du monde en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire. À l’origine, cette tendance nous vient directement du Ghana. Sur place, il ne s’agit absolument pas d’une blague, d’une parodie ou d’une mise en scène. Ces personnes existent et sont appelées « danseurs de funérailles ». Dans cette culture, qui me parle sincèrement, les funérailles sont un moment important, au cours duquel on rend hommage au défunt. Contrairement à nos cérémonies, un enterrement est un moment festif. Ces danseurs sont engagés dans ce but. J’aime beaucoup cette idée d’un dernier au revoir avec une telle chaleur dans le coeur et comme j’aime la danse de toute mon âme, ce phénomène ne pouvait que m’interpeler.

Rétrospective sur cette danse devenue populaire durant le premier confinement

De mon point de vue, je suis heureux d’avoir pu découvrir un pan de culture africaine qui m’était jusqu’alors totalement inconnu. Cette manière insolite de dire au revoir à un proche défunt est à la fois humaine et poétique. L’importance de la danse dans ces cérémonies confirme ce que j’ai découvert depuis longtemps : la danse n’est que partage, émotion et un fort canal d’union des coeurs. Derrière cette culture fascinante, les réseaux sociaux ont permis de faire passer un message fort à un moment crucial pour le monde entier et c’est une chose merveilleuse finalement. Ce qui pourrait paraître triste, voire même morbide, a été transformé par internet en un message puissant et c’est assez rare pour être souligné !

L’insolite comme moteur de bonne humeur et d’espoir !

Aujourd’hui, cette courte vidéo de danse de funérailles est reprise à toutes les sauces : après une chute ridicule sur une pente de ski, lorsqu’un promeneur imprudent échappe de justesse à la mort ou durant une nage particulièrement audacieuse au milieu d’une eau infestée de requin. En Amérique latine, plusieurs gouvernements ont même repris une photo de ces danseurs de funérailles afin de partager les consignes sanitaires locales. C’est un phénomène mondial incontesté. Personnellement, je suis heureux, en quelque sorte, de voir que la danse peut avoir un tel impact sur les gens.

En cherchant un peu, j’ai donc rapidement découvert que ce phénomène en apparence loufoque, né sur le web, cache un réel rituel de respect et de bienveillance. Ces danseurs accompagnent les défunts vers leur dernier lieu de repos et vénère un retour à la terre qui est finalement naturel. Le tout est porté par une musique traditionnelle et une danse entraînante, c’est beau.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.